Points clés

- La grande diversité des groupements et de leurs objectifs affichés rend difficile toute comparaisonentre eux.

- Les uns sont des clubs de réflexion, les autres des organisations axées sur le développement commercial.

- Ces derniersréclament des moyens et nécessitent encore quelques réglagespour être viables.

- Les fournisseurs acceptent à présent de jouer le jeu à condition d’obtenir en retour un véritable courant d’affaires.

- La période complexe qui s’ouvre devrait théoriquement favoriser le processus de regroupement.