Points clés

- Le contribuable est taxé à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) sur tous les biens qu’il détient au 1er janvier de l’année d’imposition, y compris les investissements dits de plaisir qu’il aurait pu effectuer.

- Certains biens bénéficient cependant d’une exonération. C’est le cas des objets d’antiquité, d’art et de collection, une catégorie de biens qui doit être identifiée selon les critères définis par l’administration fiscale en 1999.