Points clés

- Réformée en 2010 et 2011, la profession va pouvoir offrir de nouveaux services à sa clientèle. Très attendus par les experts-comptables, les textes d’application de ces lois devraient paraître d’ici à la fin de l’année.

- Cette évolution du cadre réglementaire permet aux experts-comptables d’envisager plus concrètement la création d’une activité de conseil patrimonial sans pour autant évincer les acteurs du patrimoine qui doivent venir en complément.

- Les chefs d’entreprise semblent souhaiter que leur expert-comptable joue un rôle, même a minima, dans la gestion patrimoniale de leurs actifs privés.