Points clés

- Une définition stricte de l’indépendance des conseillers en gestion de patrimoine a été abordée dans le rapport remis cet été par Louis Giscard d’Estaing au ministre de l’Economie.

- La profession n’est cependant pas unanime sur cette notion d’indépendance, s’interrogeant sur l’indépendance capitalistique, celle face aux fournisseurs ou déontologique.

- L’indépendance reste, quoi qu’il en soit, très liée à la manière dont la rémunération des conseillers évoluera ces prochaines années.