Points clés

- La valeur ajoutée du conseil patrimonial réside dans la définition des objectifs du client et l’optimisation de son environnement juridique et fiscal. Sa rémunération est en revanche liée à la gestion d’actifs.

- La capacité des conseillers à suggérer une allocation d’actifs pertinente ces dix dernières années milite pour une approche nouvelle pour l’épargnant de type actif/ passif.