Fonds d’actions

Pimco expose la « value »

Le gestionnaire propose le fonds international EqS Pathfinder Fund et sa version européenne.

Si les performances de la gestion value ont été plutôt décevantes ces derniers mois, certains gestionnaires, fermement convaincus de son potentiel de rendement sur le long terme, continuent à la promouvoir dans un contexte où les cours boursiers de nombreuses entreprises sont nettement décotés.

Plus connu comme spécialiste obligataire, Pimco figure parmi les gestionnaires adeptes de ce style de gestion en actions qu’il met en avant actuellement par le biais de deux fonds, EqS Pathfinder Fund et EqS Pathfinder Europe Fund - le premier investissant à l’international et le deuxième à l’échelle européenne -, autorisés à la commercialisation en France depuis fin 2010.

« Deep value ».

A travers sa stratégie Pathfinder, Pimco s’est orienté dans la sélection de titres fortement sous-évalués (deep value) en achetant un dollar ou un euro d’actif avec une décote de 30 % à 40 %. Le gérant investit dans des sociétés bien gérées, spécialisées dans des activités à forte barrière à l’entrée et capables de générer des bénéfices élevés. De plus, il veille à la présence d’un ou plusieurs catalyseurs tels qu’un changement de direction, un plan de restructuration, une cession d’actifs non performants ou non stratégiques ou une réduction d’endettement.

Diversification.

Selon le contexte de marché, le gérant réalise des investissements tactiques, pouvant représenter jusqu’à 10 % du portefeuille, avec des stratégies empruntées aux hedge funds, ceci sans levier et dans le cadre d’un véhicule Ucits à liquidité quotidienne : dette très décotée (distressed), arbitrage de fusions-acquisitions et autres situations opportunistes. Pour l’heure, un investissement dans l’or représente la plus grosse position du portefeuille (4,5 %).