Paris prolonge ses mesures anticrise pour les banques

Amélie Laurin
Le Haut Conseil de stabilité financière reste confiant pour le financement des entreprises et anticipe un redémarrage rapide du crédit immobilier.

La situation est sous contrôle. C’est le message passé hier par le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), l’instance qui regroupe les régulateurs français sous la présidence du ministère de l’Economie. Le secteur bancaire tricolore est «en meilleure capacité d’absorber le choc lié à la crise sur la qualité des actifs», après avoir quasiment doublé ses fonds propres depuis la crise de 2008 et nettement renforcé sa liquidité, rappelle l’autorité de contrôle macro-prudentiel dans un communiqué.