Orientations

- Les marchés européens ont fortement rebondi cet été.

- Cette tendance n’est justifié par aucune bonne nouvelle.

- La hausse s’explique par des facteurs comportementaux.

- La pérennité de cette progression est loin d’être assurée.