Orientations

- Allemagne

- A l’inverse de la plupart des pays européens, l’Allemagne n’a pas connu une ascension fulgurante de son marché immobilier depuis dix ans.

- Il en résulte des prix relativement stables sur la période. Selon les experts, la valeur des biens augmente de manière raisonnée.

- Ce constat n’empêche pas que certaines villes croissent davantage que d’autres. C’est le cas des grandes villes du sud telles que Munich ou Stuttgart.

- Espagne

- Le marché immobilier est au plus mal. Les transactions ont complètement chuté à l’image de l’activité de construction.

- En revanche, bien que les prix soient orientés à la baisse depuis trois ans, ils n’ont toutefois pas diminué autant qu’anticipé comme c’est le cas en Irlande, par exemple.