Mise en garde de l'AMF contre une société vendant des ICO

La société Cash Flash qui vend des de jetons (Initial Coin Offering ou ICO) n'est pas autorisée à faire l’objet de démarchage en France en l’absence de visa AMF.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) met en garde sur son site contre une offre faite au public de jetons (Initial Coin Offering ou ICO) réalisée par la société Cash Flash, non autorisée à faire l’objet de démarchage en France en l’absence de visa AMF.
 
Cette société diffuse, dans un document d’information sur son site internet des informations indiquant ou laissant entendre que celle-ci aurait obtenu un visa de l’AMF, au sens de l’article L. 552-4 du code monétaire et financier.

L'Autorité des marchés financiers précise qu’aucun visa n’a été délivré à l’offre au public de jetons actuellement réalisée par la société Cash Flash, ni sur aucune autre offre de jetons réalisée par cette société. Cette offre au public de jetons ne présente dès lors pas les garanties légales associées au visa de l’AMF et ne peut, conformément à l’article L. 341-10, 6° du code monétaire et financier, faire l’objet d’actes de démarchage auprès du public français, indique le régulateur.