Lombard International Assurance dans le viseur de la justice italienne

La police fiscale italienne soupçonne notamment l'assureur de ne pas avoir déclaré des revenus d'une valeur d'environ 500 millions d'euros.
PHB

Des procureurs milanais enquête sur des allégations d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent touchant Lombard International Assurance (LIA), la compagnie d’assurance vie basée au Luxembourg détenu par le fonds Blackstone, rapporte le quotidien italien Sole 24 Ore.

La police fiscale italienne soupçonne LIA de ne pas avoir déclaré aux autorités fiscales nationales des revenus d'une valeur d'environ 500 millions d'euros (589 millions de dollars). Par ailleurs, toujours selon des sources judiciaires, les procureurs ont également des doutes sur la provenance des fonds investis dans des polices d'assurance par des clients de LIA.

Interrogé par l'agence Reuters, Lombard International Assurance a indiqué "qu'elle agit en conformité avec toutes les lois dans les juridictions où elle opère". L'assureur a également déclaré qu'il avait toujours coopéré avec les autorités et qu'il opérait en Italie par le biais d'une filiale basée à Milan.

L'enquête sur LIA est l'une des nombreuses enquêtes menées dans le secteur des assurances en Italie qui font suite à des enquêtes similaires dans le secteur bancaire. Ces dernières ont rapporté plus de 300 millions d'euros aux autorités fiscales transalpines.