Loi de Finances 2017

L’immobilier soumis à une mosaïque réglementaire

Les principaux dispositifs d’investissement locatifs sont prolongés
La réhabilitation de logements est également réaffirmée
DR, Stéphane Absolu, directeur du pôle expertise patrimoniale, Cyrus Conseil

Si le prélèvement à la source a été incontestablement la mesure phare de la loi de Finances pour 2017, pour ce qui concerne l’immobilier, le législateur a procédé par différentes touches sans qu’il y ait forcément une grande cohérence entre les mesures votées. Ce qui donne un effet « fourre-tout » au millésime 2017 de la loi de Finances : certains dispositifs de réduction d’impôts sont prorogés, voire étendus, alors que d’autres sont remplacés.