« Les ventes de biens de meilleure qualité sont surreprésentées maintenant les prix à des niveaux relativement élevés »

Selon le baromètre des prix del'immobilier résidentiel à Paris et en Île-de-France publié par MeilleursAgents.com, les prix de l’immobilier parisienont baissé au mois de novembre pour le 5ème mois consécutif entrainantun recul de 2,1 % en moyenne depuis le 1er janvier 2013. « Ces baisses relativement modérées del'indice masquent une baisse plus forte de l'ordre de -10% de la valeur del'immobilier parisien par rapport au plus haut. C'est l'effet qualité,explique l’agent immobilier. Dans unmarché peu actif, les ventes de biens de meilleure qualité sontsurreprésentées, maintenant les prix des transactions à des niveauxrelativement élevés. Les prix affichés des produits de moindre qualité n'onteux pas encore assez baissé, rendant cette partie du marché beaucoup moins fluide. »Inquiets de l'évolution future des prix et de l'évolution de la fiscalité, lesacheteurs restent prudents et peinent à se décider. Les vendeurs, quant à eux,deviennent plus réceptifs à la nécessité d'ajuster des prix pour rencontrer lademande. La reprise du marché reste donc essentiellement conditionnée àl'évolution de la psychologie des acheteurs.

Source : MeilleursAgents.com