Les sociétés de gestion ont jusqu’au 22 juillet 2014 pour se conformer à la directive AIFM

Le sujet du dépositaire n’est toujours pas réglé. Alors qu’elle semblait être au cœur du débat, l’obligation imposée par la directive européenne de recourir à un dépositaire (pour l’ensemble des fonds d’investissements alternatifs - FIA - dès lors que leur gestionnaire dépasse un certain seuil d’encours) n’est plus aussi sujette à controverse.