Les seniors sont familiers de la nue-propriété, mais peu intéressés

70% d'entre eux connaissent le principe, mais à peine plus du quart sont prêts à mettre en œuvre ce type d'opération patrimoniale.

70%. c'est la part des seniors avec enfants qui possèdent leur résidence principale, mais aussi, au sein de cette majorité propriétaire, la part estimée de cette résidence dans le patrimoine total, d'après un sondage OpinionWay pour Monetivia (1). L'immense majorité (89%) souhaite que les enfants héritent du bien. Ce sentiment est encore plus pressant chez les personnes dont le niveau d'études est inférieur au baccalauréat (94%), chez les personnes dont le revenu du foyer est inférieur à 3.500 euros/mois (91%) et pour celles dont c'est l'unique bien (92%). Pourtant, la transmission n'est généralement pas anticipée du vivant : si la moitié des sondés prévoient une transmission patrimoniale avant décès, celle-ci ne porte sur la résidence principale que pour 21% d'entre eux. Les seniors sont pourtant à 70% familiers avec le principe de la transmission en nue-propriété. Dans les actes en revanche, ils ne sont que 21% à avoir donné ou prévu de donner la nue-propriété de la résidence principale aux enfants et 17% à se déclarer intéressés par une solution consistant à vendre la nue-propriété de cette même résidence pour en donner tout ou partie de la somme aux enfants. De même, seul un sondé sur quatre se dit prêt à vendre en nue-propriété de son vivant plutôt que de transmettre lors du décès. 

Paradoxalement, si la majorité des seniors souhaitent transmettre, ils ne se font pas d'illusion sur ce qu'il adviendra du bien une fois entre les mains des descendants. 67% des personnes interrogées anticipent une mise en vente à leur décès, 20% une reprise pour habitation et 11% une mise en location.

(1) Etude réalisée en ligne du 16 au 24 août 2021 auprès d’un échantillon de 1052 personnes âgées de 65 ans et plus, étant propriétaires de leur logement et ayant des enfants, issu d’un échantillon de 1510 seniors représentatif de la population française âgées de 65 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.