Les paradis fiscaux sont-ils utiles ?

La Fondation Croissance Responsable a publié "La finance responsable à la portée du plus grand nombre"

C’est une des questions à laquelle répondent les auteurs de « La finance responsable à la portée du plus grand nombre », un document publié par la Fondation Croissance Responsable. Ils rappellent d’ailleurs que jusqu’à présent les pays du G20 sont intervenus uniquement pour encadrer les activités fiscales de ces territoires. En 2010, les Etats-Unis ont adopté la loi Fatca. En septembre 2013, le G20 a engagé la bataille sur « deux fronts », endemandant la mise en place d’un échange automatique d’informations fiscales et en lançant un plan d’actions en 15 points pour remettre en cause les pratiques fiscales douteuses des multinationales. « Il est pour l’instant difficile de mesurer l’efficacité de ces engagements ». L’échange automatique d’informations ne sera efficace dans la remise en cause du secret bancaire que si les paradis fiscaux y participent au-delà des seuls pays du G20. Le plan d’action ne représente pour l’instant qu’une liste de choses à faire dont on ne connaît pas l’issue et « qui fait déjà l’objet de négociations pour en amoindrir la portée du côté des représentants des grandes entreprises ».