Plates-formes de finance participative

Les obligations d’assurance enfin définies

Les 99 plates-formes n'ont eu que dix jours pour s'y conformer
La garantie pour un CIP est supérieure à celle exigée pour un CIF

Les plates-formes de finance participative, constituées de conseillers en investissements participatifs (CIP) et d’intermédiaires en financement participatif (IFP), connaissent enfin les modalités précises de leurs obligations assurantielles en matière de responsabilité civile professionnelle (voir le tableau). Il était temps car le décret (1) a été publié le 16 juin avec une obligation de s’y conformer avant le 1er juillet.