Les foncières françaises résistent à la crise

Grâce à des niveaux d’endettement acceptables, les valeurs françaises sont mieux valorisées que leurs homologues européennes - Bien que peu de ventes forcées aient été observées dans l’Hexagone, il n’est pas exclu que certaines foncières se séparent de quelques actifs.

Tantôt dans la peau d’une action, tantôt dans celle d’un actif immobilier, les foncières européennes se sont radicalement effondrées en 2007 en réaction au retournement conjoint des marchés immobilier et boursier. Depuis un an et demi, elles reviennent à la vie.

Fichiers: