Les dividendes se sont engouffrés dans la réforme de l’ISF

La Rédaction
La flat tax a provoqué un afflux de dividendes dans les revenus des ménages, de 23 milliards d'euros en 2018, selon un rapport de France Stratégie.

La suppression en 2018 de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et l'instauration d'un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% (flat tax) a provoqué un afflux de dividendes dans les revenus des ménages les plus aisés, montre le deuxième rapport du comité d’évaluation des réformes de la fiscalité du capital de France Stratégie. Les ménages français ont déclaré avoir perçu 23 milliards d’euros de dividendes en 2018, après 14 milliards en 2017.