Les défaillances d’entreprises au plus bas depuis 30 ans

Aroun Benhaddou
Selon l’étude d’Altares pour le troisième trimestre, trois procédures sur quatre mènent cependant à la liquidation judiciaire.

La pandémie de Covid-19 a-t-elle entraîné la destruction massive d’entreprises tant attendue par nombre d’économistes ? A cette question, l’étude d’Altarès portant sur le troisième trimestre est contre-intuitive et sans équivoque : les défaillances d’entreprises n’ont jamais été aussi basses. Les tribunaux de commerce n’ont prononcé que 24.000 ouvertures de procédures collectives depuis le début de l’année. Chiffre s’élevant à 37.500 cas sur douze mois glissants à fin septembre.