Immobilier coté

Le secteur doit s’efforcer de neutraliser la décote

En analysant dix foncières cotées en Europe, Mazars a cherché à comprendre les raisons de leur décote en Bourse. Elles sont invitées à améliorer leur communication financière pour rassurer les investisseurs.

Assistée par Serge Demirdjian, analyste financier immobilier chez Natixis, la société d’audit et de conseil Mazars a cherché à expliquer, à partir de l’analyse d’un panel de dix foncières cotées en Europe, (six en France, trois au Royaume-Uni et une aux Pays-Bas), les raisons de la décote persistante de ces véhicules - c’est-à-dire de l’écart entre leur actif net réévalué (ANR) et leur cours de Bourse - et la manière de la réduire.

Des comparaisons pour expliquer la décote.