Foncier rural

Le marché français des forêts se rétablit progressivement

Après une année 2009 fortement touchée par la crise économique mondiale, le marché forestier français se redresse - Si le nombre de biens échangés, leurs surfaces et leur valeur ont rebondi, l’activité reste bien inférieure à celle observée en 2008.

Avec 101.600 hectares échangés, le marché des forêts s’est ressaisi en 2010 après avoir subi fortement les soubresauts de la crise en 2009. L’activité progresse donc sur un an de 9,4 % en surface et de 11,1 % en valeur, mais se situe bien en retrait de ses performances 2008.

Sur deux ans, le marché affiche une baisse de 13,9 % et de 29,3 % respectivement en termes de surface et de valeur.

Léger retour des grandes surfaces sur le marché.