Le coût budgétaire et fiscal du Covid-19 fait le lit des tensions sociales

Olivier Pinaud
Dans son Fiscal Monitor 2020, le FMI s’inquiète des risques sociaux provoqués par la crise économique qui s’annonce. Y compris en France.

Les Etats ont tiré à l’arme lourde contre les conséquences sanitaires et économiques de la pandémie de Covid-19. Dans son Fiscal Monitor 2020 publié ce mercredi, le Fonds monétaire international (FMI) estime à 3.300 milliards de dollars au niveau mondial les dépenses de santé et les mesures budgétaires engagées par les Etats pour venir en aide aux personnes et aux entreprises. A ce montant s’ajoutent les prêts et apports de capitaux (1.800 milliards de dollars) et les garanties (2.700 milliards de dollars).