Ingénierie patrimoniale / Impôt de solidarité sur la fortune

Le comparatif France Suisse réserve des surprises

Bertrand Cosson, chargé d’enseignement à Paris-Dauphine et à Paris Panthéon-Assas, et Colombe Dispard-Melgrani, fiscaliste.
La Suisse présente de manière générale des avantages fiscaux pour les personnes physiques, notamment l’exonération des plus-values financières de la fortune privée
Toutefois, dans certaines situations et selon les cantons, l’impôt de solidarité sur la fortune en Suisse peut se révéler moins avantageux que l’ISF plafonné en France
DR, Bertrand Cosson, chargé d’enseignement à Paris-Dauphine et à Paris Panthéon-Assas, et Colombe Dispard-Melgrani, fiscaliste

Monsieur Durand, 62 ans, veuf, fondateur et dirigeant d’une PME dans la région lyonnaise, a pour projet de céder cette PME car aucun de ses deux enfants ne souhaite reprendre l’entreprise.

Exposé du cas.

Ses enfants, âgés de 33 et 28 ans, sont résidents en Suisse depuis plusieurs années : l’aîné est consultant à Genève pour une grande organisation internationale, la cadette est professeur de français à Berne.