Le bon équilibre de l’approche patrimoniale globale

Mettant à profit ses talents de pédagogue, Jean-Noël Chaumont a publié un ouvrage sur l’approche patrimoniale globale
Cette vision d’ensemble permet d’assurer la sécurité d’un patrimoine dans ses trois dimensions : juridique, économique et fiscale

Les lecteurs assidus de L’Agefi Actifs, et plus particulièrement des Cas pratiques, connaissent forcément Jean-Noël Chaumont qui en est un contributeur régulier. Ce qui se justifie aisément par son parcours professionnel. Ingénieur patrimonial, précédemment directeur gestion privée d’une banque régionale et également directeur à l’Union notariale financière, Jean-Noël Chaumont se consacre aujourd’hui à la formation professionnelle en gestion de patrimoine. Chargé de cours à l’université de Toulouse I Capitole et Paris Dauphine, il est également responsable de la branche patrimoine du comité Scientifique et déontologue de l’Institut de formation professionnelle JurisCampus. Dans ce cadre, compte tenu de sa caractéristique à la fois généraliste et spécialiste, cet expert du patrimoine a publié un ouvrage consacré à la méthodologie de l’approche patrimoniale globale moderne.

En pratique, l’auteur qui se réfère aux travaux de recherche menés par l’Institut décline en 400 pages l’ensemble des étapes incontournables de l’approche globale. En avant-propos, Michel Leroy, président du comité scientifique de JurisCampus, insiste sur le fait que le livre est d’abord une méthode. De fait, Jean-Noël Chaumont évoque tout d’abord un diagnostic exhaustif du patrimoine existant, puis la déclinaison des différents objectifs tenant compte de diverses contraintes et moyens à disposition, et enfin la mise en place d’une stratégie efficiente dont la finalité est d’assurer à long terme la sécurité patrimoniale dans ses trois dimensions : juridique, économique et fiscale. 

Concrètement, l’ouvrage est constitué de cinq parties. La première concerne la connaissance du client et l’identification de ses besoins, une deuxième abordera les clés de l’analyse patrimoniale, ce qui passe par une analyse du niveau de vie, de la situation familiale, matrimoniale et professionnelle et naturellement de l’analyse des stocks patrimoniaux en distinguant les actifs privés et professionnels, ainsi que la répartition patrimoniale par classe d’actifs. L’auteur détaille ensuite les analyses à mener, tant fiscale, sociale ou successorale. À partir de l’ensemble de ces informations, la troisième partie du livre est consacrée à la construction d’une stratégie patrimoniale « efficiente ». En fonction de différents objectifs posés qui vont de la recherche de revenus immédiats ou à terme à la protection d’un conjoint et de ses enfants, un ensemble de solutions est recensé. La quatrième partie est consacrée à l’après diagnostic et aborde des points clés, ne serait-ce que la nécessité d’obtenir l’adhésion de son client. Enfin, l’ouvrage se termine par le traitement d’un cas pratique venant illustrer cette approche patrimoine globale. La dernière partie est ainsi une illustration des informations et conseils contenus dans un livre qui se présente comme une « référence éthique », selon les termes des Éditions JurisCampus, du travail déployé par les professionnels du conseil patrimonial que sont les notaires, avocats, experts-comptables et ingénieurs patrimoniaux salariés ou libéraux.