L'assurance vie banalisée par l'Europe

Les députés européens ont tranché pour un alignement sur l'assurance vie des règles de protection des investisseurs issues de la directive MIF

Un pas décisif vient d’être franchi avec l’adoption par le Parlement européen, le 26 février dernier, de la directive relative à l’intermédiation en assurance (IMD II). L’assurance vie, dont la spécificité a toujours été défendue, notamment pas la voie du rapporteur Werner Langen, pourrait bien être relayée définitivement au simple rang de produit financier. Il devient difficile de croire que les assureurs et les intermédiaires pourront passer outre les affres de la directive MIF, la plupart des obligations de bonne conduite, que ce soit la gestion des conflits d’intérêts, la transparence des rémunérations, la politique de rémunération du personnel... ayant été consacrées par les députés. Seule consolation : la notion de conseil indépendant et l’interdiction des commissions ne sont pas envisagées.