L’AMF réclame une forte amende pour Novaxia et son dirigeant

L'AMF a requis une amende de 500.000 euros à la société de gestion.
Joachim Azan

Par L'Agefi Quotidien

La société de gestion Novaxia AM et son dirigeant Joachim Azan passaient ce matin devant la commission des sanctions de l’AMF. Les différentes structures du groupe se sont vues reprocher de nombreux griefs entre 2014 et 2016, parmi lesquels des risques de conflits d’intérêts, un dépassement des frais de gestion dans les produits, la diffusion d’une information déséquilibrée aux investisseurs ou encore une entrave au bon déroulement de l’enquête. Le collège de l’AMF a donc requis une amende de 500.000 euros pour Novaxia AM, une amende de 100.000 euros pour Joachim Azan et une amende cumulée de 80.000 euros pour les autres entités du groupe.