L'AIDA en bref

L’AIDA (association internationale de droit des assurances) a été fondée en 1960 par un groupe de seize juristes européens de l’assurance - théoriciens et praticiens - dont, pour la France, André Besson, professeur à l’université de Paris. Présidée par Colin Croly (Grande-Bretagne), elle a pour objet scientifique de promouvoir le droit comparé de l’assurance, de développer la collaboration internationale dans cette discipline et de favoriser l’extension internationale de son enseignement. Elle entend dans le même temps devenir une force de proposition de réformes et d’harmonisation du droit des assurances, tant à l’égard des pouvoirs publics que des acteurs du secteur.

L’AIDA est actuellement composée de 58 groupes nationaux. En France, c'est une association loi de 1901, dont le siège se situe à la Fédération française des sociétés d’assurances. Elle comprend à ce jour 200 personnes physiques et 70 personnes morales qui exercent dans les entreprises d’assurances et de réassurance, ou d’intermédiation en assurance et réassurance, dans les entreprises assurées (essentiellement les « grands risques ») et dans les associations de consommateurs. Magistrats, avocats, ainsi que les universitaires spécialisés sont aussi largement représentés.

L’association s’organise par ailleurs autour de groupes continentaux. Ainsi, les groupes nationaux de l’Amérique centrale, de l’Amérique du Sud et de l’Espagne se sont réunis au sein du Comité ibéro-latino-américain (CILA), et l’Australie et la Nouvelle-Zélande disposent également d’une structure commune (AILA). Les groupes nationaux européens ont pour leur part fondé l’AIDA-Europe, en mai 2008, à Hambourg.

Au niveau mondial, les activités de l’AIDA consistent en la tenue de congrès, tous les quatre ans, faisant l’objet d’un rapport général. Cette publication est disponible en librairie ou sur le site internet de l’association (www.aida.org.uk).

Le cinquantenaire de l’AIDA sera célébré avec le 13e Congrès mondial à Paris, du 17 au 20 mai 2010.