Avocats

L'acte d'avocat en régisseur du patrimoine familial

Les 24 et 25 janvier derniers, le Barreau de la famille a réuni plus de 1.800 participant sur le sujet de la contractualisation du droit de la famille - Avec l’acte contresigné par avocat, la profession entend investir le marché du contrat, en rédigeant notamment des actes pour l’instant dévolus aux notaires.

Cette année, les Etats généraux du droit de la famille, organisés par le Conseil national des barreaux (CNB), ont pris pour thème la place du contrat dans le droit familial. La matière s’est en effet fortement privatisée ces dix dernières années, donnant au contrat - et donc à la volonté des parties - une place de plus en plus importante (1). Les avocats spécialistes en droit de la famille ont clairement affiché leur intention d’investir ce marché de l’activité contractuelle avec l’aide du nouvel acte contresigné par avocat.