L’ACPR assouplit les contraintes de reporting des banques

La rédaction
Cette décision fait suite à une recommandation de l'Autorité bancaire européenne

L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a annoncé jeudi 9 mars un assouplissement des modalités de remise des états de reporting du secteur bancaire. Cette décision fait suite à une recommandation de l'Autorité bancaire européenne datant du 31 mars.

« L’ACPR a décidé de faire preuve de souplesse quant aux délais de remise en acceptant des retards pouvant aller jusqu’à un mois, sauf en ce qui concerne les états dont la réception dans les délais requis est jugée essentielle dans le contexte de crise actuelle, précise la tutelle dans un communiqué. Il s’agit (i) des états mensuels relatifs au calcul des exigences en matière de liquidité et (ii) des états nécessaires à l’élaboration et/ou à la mise à jour des plans de résolution les plus importants », détaille l'Autorité dans un communiqué.