L’accès à l’assurance emprunteur facilité pour les porteurs du VIH

La grille de référence de la convention Aeras vient d'être complétée.
Anna Shvets

Une mise à jour utile. La commission de suivi et de propositions de la convention s'Assurer et emprunter avec un risque grave de santé (Aeras) a publié le 16 mars 2021 une nouvelle grille de référence. Elle élargit les possibilités d'accès au crédit et à l'assurance pour les personnes porteuses du VIH et pour celles diagnostiquées d'une leucémie lymphoïde chronique sans qu'un traitement ne se soit montré nécessaire. Des avancées permises par les travaux scientifiques et médicaux menés dans le cadre de la convention, en concertation avec les associations de malades et de consommateurs ainsi que les professionnels de la banque et de l'assurance. 

Le groupe de travail a décidé d'abandonner certains critères dans le cadre des pathologies à déclarer à l'assureur lors du remplissage du questionnaire de santé sous peine de sanction. Exclus la consommation de drogues illicites ou l'absence d'un stade Sida, remplacé par l'exigence d'une absence d'infection opportuniste en cours. Le plafonnement à 27 ans de la durée maximale entre le début du traitement et la fin du contrat d'assurance est porté à 35 ans, avec limititation de la durée de couverture du prêt à 25 ans.

Pour rappel, la convention Aeras s'applique automatiquement lors de la demande d'assurance emprunteur pour les personnes ayant ou ayant eu un risque grave de santé. Si elle oblige l'assureur à se baser sur une grille de référence afin d'éviter certaines surprimes ou exclusions de garantie, il lui appartient toujours d'accepter la demande ou non.