Successions

La réserve héréditaire est-elle toujours adaptée ?

Jacques Charles, avocat, cabinet Legrand et associés, Amélie de Bryas, docteur en droit, directrice adjointe à l’institut de gestion du patrimoine de Paris Dauphine
L’actualité a mis en lumière les difficultés liées à l’organisation de la transmission successorale dans les familles recomposées
Près d’un mariage sur deux se termine par un divorce et ce chiffre n’inclut ni les ruptures de pacs ni les ruptures de concubinage
Jacques Charles, avocat, cabinet Legrand et associés, Amélie de Bryas, docteur en droit, directrice adjointe à l’institut de gestion du patrimoine de Paris Dauphine
DR, Jacques Charles, avocat, cabinet Legrand et associés, Amélie de Bryas, docteur en droit, directrice adjointe à l’institut de gestion du patrimoine de Paris Dauphine

Jacques Charles, avocat, cabinet Legrand et associés et Amélie de Bryas, docteur en droit, directrice adjointe à l’institut de gestion du patrimoine de Paris Dauphine