La monnaie helvétique est réputée stable

De 1999 à 2008, le taux de change s’établissait entre 1,45 et 1,65 franc suisse pour un euro. « Le franc suisse est réputé être une monnaie très stable, ce qui fut le cas jusqu’en 2009, explique Philippe Waechter, directeur de la recherche économique chez Natixis AM. Puis, au vu des incertitudes financières globales, la monnaie helvétique a fait office de monnaie refuge et s’est appréciée. » La hausse s’est accélérée cet été en raison de la dégradation de la situation globale alors que l’économie suisse ne rencontre pas de problème particulier. Ce niveau élevé fragilisant l’économie suisse et risquant de pénaliser sa compétitivité et sa croissance, la Banque nationale suisse (BNS) a fixé le 6 septembre dernier un cours plafond à 1,20 franc suisse par euro. « La BNS est déjà intervenue en octobre 1978 face au deutschemark, ce qui avait permis une stabilisation de la monnaie suisse pendant 12-18 mois avant que celle-ci ne reparte à la hausse », indique Philippe Waechter. Il poursuit : « Pour l’heure, je ne crois pas que la BNS souhaite revenir à un taux de change autour de 1,50, elle veut plutôt qu’il reste aux alentours des 1,20. Elle n’interviendra donc certainement pas une seconde fois. De plus, il n’y a pas de raison que la situation s’inverse et que le franc suisse se déprécie de manière rapide, sauf une forte embellie financière et économique sur le reste de la planète. »

Fichiers: