La HATVP publie les déclarations de patrimoine des 12 candidats à l'élection présidentielle

La Haute autorité à la transparence de la vie publique précise que les éléments publiés s'appuie uniquement sur du déclaratif sans qu'elle puisse les certifier par un contrôle.

Les déclarations de patrimoine et d'intérêts des candidats ont été publiés par la Haute autorité à la transparence de la vie publique (HATVP) après avoir été reçues par le Conseil constitutionnel. Voici les déclarations pour chaque candidat, qui n'engagent qu'eux puisque la HATVP n'exerce pas de contrôle ni ne rend d'avis sur les éléments fournis. 

Valérie Pécresse : 9,7 millions d'euros 

Le patrimoine de la candidate LR est le plus fourni et diversifié de tous. Si elle possède des terres agricoles (50.000 euros), ce sont surtout deux biens immobiliers en Loire-Atlantique et dans les Yvelines d'un montant cumulé 4,1 millions d'euros qui font sa richesse. Valérie Pécresse possède également une multitude d'assurances vie et de produits d'épargne retraite à la BNP Paribas, chez AXA ou chez Amundi. A noter des participations dans la SARL Saint Damien (310.000 euros), un compte titre (120.000 euros) et un livret d'épargne (134.000 euros). 

Eric Zemmour : 4,2 millions d'euros 

Le patrimoine du candidat Reconquête se compose en premier lieu de multiples biens immobiliers à Paris pour un montant cumulé qui frôle les 3 millions d'euros. Il possède aussi 90% du capital de la société d'édition Rumbempré dont la valeur vénale est estimée à 1,5 millions d'euros. Il faut ajouter à cela 440.000 euros d'assurance vie et soustraire un emprunt immobilier de 633.000 euros. 

Nicolas Dupont-Aignan : 2 millions d'euros

Le candidat Debout la France possèdent plusieurs biens immobiliers à Paris et dans ses alentours (plus de 2 millions d'euros).  

Jean-Luc Mélenchon : 1,4 million d'euros

Le candidat France insoumise a quelques menus comptes courants et d'épargne éparpillés. Son patrimoine est surtout concentré sur un bien de 110 m2 situé à Paris d'une valeur de 1.200.000 euros. Il détient également une maison dans le Loiret (170.000 euros). 

Marine Le Pen : 1,2 million d'euros 

La candidate Rassemblement national possède le quart de l'indivision de deux maisons dont les valeurs cumulées frôlent les 700.000 euros, ainsi que des parts de SCI (617.000 euros) et un contrat de retraite complémentaire à la Carel (réservé aux élus locaux). 

Jean Lassalle : 630.000 euros

Le candidat Résistons ! possède des terres agricoles (120.000 euros), trois maisons individuelles (565.000 euros) et un appartement (115.000 euros) dans les Pyrénées-Atlantiques

Anne Hidalgo : 575.000 euros

La maire de Paris possède une maison à Paris qui vaut presque 1,4 millions d'euros sur laquelle elle doit encore rembourser 400.000 euros, ainsi que de 100.000 euros sur différents comptes bancaires. 

Emmanuel Macron : 550.000 euros

Le président de la République détient un grand nombre de livrets d'épargne dont le plus important est abondé à 120.000 euros et un compte courant bien fourni (168.000 euros) ainsi qu'une assurance vie dont la valeur de rachat s'élève à 113.000 euros. 

Yannick Jadot : 412.000 euros

Le patrimoine du candidat EELV se compose, d'un compte sur livret (275.000 euros), d'un contrat d'assurance vie de 67.000 euros et de 90.000 euros répartis sur cinq comptes bancaires. 

Fabien Roussel : 220.000 euros

Le candidat communiste possède deux maisons dont l'une détenue à 60%. Leurs valeurs cumulées atteignent 300.000 euros. 

Nathalie Arthaud : 219.000 euros 

La candidate Lutte Ouvrière détient un appartement de 48m2 dans le 93 d'une valeur de 180.000 euros. Son patrimoine se complète par un compte courant et des livrets d'épargne d'un montant de 220.000 euros. 

Philippe Poutou : 122.000 euros

Le candidat du NPA détient 50.000 euros sur son compte courant et quasiment la même somme sur ses livrets d'épargne.