La France et quatre autre pays renouvellent l'interdiction de ventes à découvert

Adrien Paredes-Vanheule
RK

L'interdiction de la vente à découvert a été renouvelée pour une durée d'un mois jusqu'au 18 mai par les régulateurs français, grec, espagnol, italien et autrichien sur leurs marchés respectifs.

Les superviseurs ont apporté une réponse coordonnée tandis que leurs interdictions initiales arrivaient à expiration. En Espagne, l'interdiction peut être sujette à de nouvelles extensions ne dépassant pas trois mois. Quant au régulateur grec HCMC, il précise que la mesure peut être levée avant le 18 mai si les circonstances le permettent. Les superviseurs concernés ont indiqué que la décision avait été prise compte tenu de l’expansion de l’épidémie de coronavirus et de la persistance de ses conséquences sur leurs économies et leurs marchés financiers respectifs.

Helmut Ettl et Eduard Müller, directeurs exécutifs du régulateur autrichien FMA, ont déclaré que l'interdiction temporaire de la vente à découvert sur les actions de la bourse de Vienne était essentielle (...) et qu'elle était la bonne décision à prendre dans cette situation difficile." "La spéculation, via la vente à découvert, peut causer une élévation des turbulences de marché et amener des risques significatifs. En ce moment, la priorité absolue doit être la stabilité des marchés financiers et le maintien de la confiance des investisseurs dans le fonctionnement des marchés. Cette mesure est donc inévitable, efficace et appropriée", ont-ils ajouté. L'extension de l'interdiction à vente à découvert dans ces cinq marchés ne manquera pas de faire réagir en Allemagne, où l'association de la gestion d'actifs locale BVI et l'opérateur de marché Deutsche Boerse s'étaient opposés à une interdiction temporaire de cette pratique. Un membre allemand du Parlement européen Markus Ferber, cité par Bloomberg, avait indiqué dans un email, le 14 avril, que la volatilité avait suffisamment baissé dans les marchés pour que les interdictions soient levées dans les marchés concernés.