La Cour des Comptes pointe la gestion de SOS Education

Les Sages de la rue Cambon ont déclaré non conformes aux objectifs poursuivis par l'appel public à la générosité les dépenses de l'association.

La Cour des Comptes vient de déclarer non conformes aux objectifs poursuivis par l'appel public à la générosité les dépenses de l'association SOS Education. De fait, "le ministre chargé du budget peut décider, par arrêté, de priver de tout avantage fiscal les dons, legs et versements effectués au profit de l'organisme visé dans la déclaration", rappellent les Sages de la rue Cambon dans un communiqué paru ce 29 octobre.