Exil fiscal : la France et l’Allemagne s’attaquent à Dubaï

Bercy a confirmé s’être rapproché des autorités allemandes qui ont mis la main sur une liste de millions d’exilés fiscaux internationaux dans l’émirat.
Crédit : Pexels

Les exilés fiscaux partis se cacher à Dubaï pour ne pas payer d’impôts sur le revenu peuvent avoir chaud. Selon les Echos, les autorités françaises se sont rapprochées du ministère des Finances allemand qui a acquis un fichier contenant des informations complètes sur des millions de contribuables internationaux possédant des actifs dans l’émirat.

« Des contacts ont déjà eu lieu entre les administrations fiscales des deux pays et l'administration allemande a fait part de sa volonté de transmettre les informations qu'elle détiendrait sur des résidents fiscaux français », a confirmé  la Direction générale des finances publiques au quotidien.

Cette liste devrait permettre à Bercy d’identifier les contribuables français qui n’ont pas déclaré leurs revenus à l’administration fiscale ou qui ne se seraient pas acquittés de « l’exit tax » (imposition sur les plus-values réalisées à l’étranger générées par des reventes d’action).