Exemple

Un contribuable bénéficie du régime LMP depuis le 1er janvier 2001. Ses recettes annuelles s’élèvent à 24.000 euros TTC et ses revenus d’activité sont de 85.000 euros.

- Application du coefficient multiplicateur (5) : 24.000 x 5 = 120.000 euros

- A retrancher (9 années) : 24.000 x 2/5 x 9 = 86.400 euros

- Soit 120.000-86.400  = 33.600 euros

Ainsi, le contribuable perdra son statut LMP dès l’année 2009 car ses revenus d’activité (85.000 euros) sont supérieurs aux recettes locatives (33.600 euros) découlant de ce calcul.