Election présidentielle 2022

Eric Zemmour veut trancher dans la fiscalité sur les transmissions d’entreprises familiales

«Tout ce que nous voulons, c’est préserver notre héritage». Eric Zemmour, lors de son meeting d’ouverture de campagne à Villepinte le 5 décembre, ne verse pas uniquement dans la métaphore avec cette phrase d’introduction. Le candidat récemment déclaré vouloir supprimer les droits de succession et de donation pour la transmission des entreprises familiales. «Il n’est pas acceptable qu’un chef d’entreprise français préfère vendre sa société à un industriel chinois ou à un fonds d’investissement américain plutôt que de transmettre le fruit de son travail à ses enfants uniquement par peur d’être spolié par le fisc», a-t-il argué.   

Le candidat a également annoncé la baisse massive des impôts de production pour toutes les entreprises et un taux réduit d’impôt sur les sociétés pour les petites entreprises. «Pourquoi les grandes entreprises, avec leurs armées de fiscalistes, parviennent-elles à payer moins d’impôts que les petites entreprises ? a-t-il interrogé. Je veux qu’elles retrouvent des marges de manœuvre pour avoir la capacité d’investir et d’embaucher.»