Pratique antiblanchiment

Des carences majeures pointées et sanctionnées

L'ACPR a infligé à BNP Paribas une sanction de 10 millions d’euros le 30 mai dernier
La persistance de failles relevées par un précédent contrôle a joué contre la banque
Bloomberg

BNP Paribas  est un nouvel acteur de poids à faire l’objet d’une sanction de la part de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Les manquements constatés dans la procédure de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme sont en cause (LCB-FT).