Crypto-monnaie : Des modalités d’imposition loin d’être évidentes

Caroline Aupoix et Philippe Rochmann avocats – Maison Eck
La « flat tax » au taux de 30%, innovation de l’année 2018, ne s’applique pas aux plus-values de cession des bitcoins. De telles plus-values peuvent être imposées jusqu’à 77,45%, rendant l’imposition « confiscatoire ».
DR

Caroline Aupoix et Philippe Rochmann, 
avocats, Maison Eck