Création d’une cellule pour guider les cadres financiers souhaitant devenir expert-comptable

Cette cellule d’appui doit permettre d’instaurer un dialogue constant avec les candidats en matière de coaching notamment

Il existe une passerelle de reconversion permettant aux professionnels de la finance (1) en entreprise de devenir expert-comptable. Celle-ci étant relativement méconnue, et en raison d’un échec significatif des candidatures adressées (les raisons : dossiers incomplets, approximatifs, pas suffisamment étayés ou qui ne répondent pas aux conditions de sélection), l’Ordre des experts-comptables (OEC) région Paris Ile de-France a créé une cellule dédiée à l’accompagnement des cadres financiers souhaitant devenir experts-comptables inscrits au tableau de l’Ordre. Objectif : voir la profession d’expert-comptable s’enrichir de nouveaux profils à forte valeur ajoutée afin de répondre toujours plus efficacement aux évolutions de la demande des entreprises. « Ces professionnels hautement qualifiés qui souhaitent devenir expert-comptable ont comme principal moteur, la fibre entrepreneuriale de notre profession. Nous n’ignorons pas l’impact de la conjoncture actuelle (évolution interne non satisfaisante, niveau de rémunération stagnant ou entreprise en difficulté...) qui amène ces candidats à s’interroger sur la suite de leur projet professionnel », expliquent Stéphane Cohen et Gilbert Metoudi, vice-présidents de l’OEC région Paris Ile-de-France et à la tête du dispositif d’accompagnement de l’institution francilienne.

Cette cellule d’appui permet d’instaurer un dialogue constant avec les candidats en matière de coaching et mentoring. « Notre cellule conseille ces professionnels en reconversion sur la façon de valoriser leur parcours et les missions qu’ils ont effectuées au sein de l’entreprise », explique Gilbert Métoudi.

A noter que l’OEC région Paris Ile de-France animera par ailleurs un atelier dédié au dispositif de reconversion dans le cadre de Financium 2014, mercredi 10 décembre 2014 aux Salons Hoche (Paris), de 16h15 à 17h avant la cérémonie de clôture.

(1) Article 7 bis de la DFFriP : Avoir 40 ans révolus, justifier de 15 ans d’activité dans l’exécution de travaux d’organisation ou de révision de comptabilité au sein d’une entreprise (NB : les expériences en cabinet ne sont pas prises en compte) ; Avoir exercé 5 ans au moins des fonctions ou missions comportant l’exercice de responsabilités importantes d’ordre administratif, financier et comptable.

Communiqué de presse, OEC Paris, 26 novembre 2014