Chronologie

2007

Juillet : Bear Stearns annonce la faillite de deux hedge funds spécialisés dans les dérivés de crédit.

14 septembre : La Banque d’Angleterre octroie un prêt d’urgence garanti par l’Etat à la banque anglaise Northern Rock.

2008

17 février : Le gouvernement britannique nationalise Northern Rock.

24 mars : Bear Stearns est repris par JPMorgan. La Fed prête 30 milliards de dollars au repreneur.

Juillet : Le Crédit Mutuel a racheté le réseau de banque de détail de Citigroup en Allemagne, devenu Targo Bank.

15 septembre: Lehman Brothers dépose son bilan. Les activités nord-américaines sont rachetées par Barclays. La banque japonaise Nomura rachète les opérations européennes et asiatiques de la banque d’affaires. Bank of America annonce le rachat de Merrill Lynch.

16 septembre : Nationalisation de l’assureur AIG menacé de faillite. Apport d’une aide de 85 milliards de dollars en échange de 79,9 % de son capital.

18 septembre : La banque britannique Lloyds TSB rachète HBoS.

25 septembre : Les dépôts de Washington Mutual sont repris par JPMorgan.

29 septembre : Fortis est renfloué par les Etats belge, néerlandais et luxembourgeois. BNP Paribas en prend le contrôle en Belgique et au Luxembourg pour 14,5 milliards d’euros. La banque anglaise Bradford & Bingley est nationalisée puis passe dans le giron d’Abbey, propriété de la banque espagnole Santander depuis 2004.

30 septembre : Les Etats belge, français et luxembourgeois assurent le sauvetage de Dexia.

3 octobre : Wells Fargo reprend Wachovia.

10 octobre : Alliance & Leicester est rachetée par Santander.

13 octobre : Royal Bank of Scotland bénéficie d’une recapitalisation publique. L’Etat acquiert 70 % de l’établissement. Le Trésor britannique entre au capital de la nouvelle entité créée par le rachat de HBoS par Lloyds. Il détient à ce jour 41 % du nouvel ensemble.

16 octobre : Les autorités suisses annoncent un plan de sauvetage d’UBS, qui allie recapitalisation par l’Etat (à hauteur de 5 milliards de dollars) et création par la Banque nationale suisse d’une structure de défaisance des actifs toxiques.

Décembre : rachat de la gestion de Credit Suisse par Aberdeen AM, transaction finalisée en juillet 2009.

18 décembre : recapitalisation d'urgence de KBC Group par les autorités belges à hauteur de 3,5 milliards d'euros.

2009

Janvier : L’Etat allemand prend 25 % du capital de Commerzbank pour assurer la fusion avec Dresdner Bank.

14 janvier : Deutsche Bank trouve un accord avec Deutsche Post pour le rachat de sa filiale bancaire, PostBank. Deutsche Bank détient actuellement 29,95 % de Deutsche Postbank AG.

19 janvier : Lloyds TSB Group est renommée Lloyds Banking Group plc à la suite de l’acquisition de HBOS plc.

21 janvier : Le gouvernement irlandais annonce la nationalisation d’Anglo Irish Bank. La banque sera recapitalisée quatre fois en mai 2009, mars, août et décembre 2010 pour un montant total de 29,3 milliards d’euros.

26 février : Royal Bank of Scotland annonce un plan de restructuration de grande envergure pour réduire la base de coûts de plus de 2,5 milliards de livres.

11 mars : Recapitalisation d’urgence de Bank of Ireland par les autorités irlandaises pour un montant de 3,5 milliards d’euros (en échange d’une prise de participation de 25 %).

12 mai : Fortis Banque rejoint le groupe BNP Paribas.

Mai : Recapitalisation d’urgence d’Allied Irish Bank par les autorités irlandaises pour un montant de 3,5 milliards d’euros.

Juin : Natixis cède 35 % de sa participation dans Caceis à Crédit Agricole.

18 novembre : L'établissement belge KBC s’engage à réduire fortement sa taille dans la banque d'affaires, à vendre sa filiale de banque privée et à réaliser une vague de cessions d'activités non essentielles en échange de l'aide publique dont il a bénéficié.

Décembre : Naissance d’Amundi à la suite du rapprochement des activités de gestion d’actifs de Crédit Agricole et de Société Générale.

14 décembre : La Commission européenne approuve la restructuration et le programme de garantie des actifs de Royal Bank of Scotland (RBS).

2010

22 février : Cession de 16 % du capital de Bank of Ireland à l'Etat, qui obtient sa première participation directe dans la banque irlandaise, en plus des 25 % de participation indirecte qu'il détenait déjà.

21 mai : KBC a vendu, à la demande de la Commission européenne, sa filiale luxembourgeoise KBL European Private Bankers à l’indien Hinduja Group pour 1,35 milliard d’euros.

Juillet : La Commission européenne approuve le plan de restructuration de Bank of Ireland.

4 août : Santander acquiert 318 succursales de RBS au Royaume-Uni. L’acquisition d’actifs est approuvée par la Commission européenne le 15 octobre.

Septembre : Allied Irish Bank se sépare de sa participation de 70 % dans la banque polonaise Bank Zachodni, reprise à ce jour par la banque espagnole Santander.

22 octobre : State Street Global Advisors acquiert Bank of Ireland Asset Management (BIAM), la filiale de gestion d’actifs de la banque irlandaise (dans la lignée de son plan de restructuration).

16 novembre : Après avoir constitué une plate-forme commune en Espagne en juin, Crédit Mutuel CIC entre au capital de la banque espagnole Banco Popular (5 %).

21 décembre : Allied Irish Bank bénéficie d’une nouvelle recapitalisation de 9,8 milliards d’euros, financée pour un tiers par le Fonds national irlandais de réserve pour les retraites.

Source : L'Agefi Actifs / Banque de France