Bercy repousse encore le volet solidaire du LDDS

Faire un don via son LDDS sera possible à partir du 1er octobre 2020

Le ministère de l'Economie et des Finances a décidé, dans le cadre de la crise du Covid-19, de repousser le mécanisme de dons à des organismes solidaires via le LDDS (livret de développement durable et solidaire) au 1er octobre prochain. Initialement prévu pour le 1er juin, la Fédération bancaire française a demandé plus de temps pour adapter son système informatique suite à la crise sanitaire qui a bouleversé ses planings. Le décret devrait malgré tout être publié dans les jours à venir.

Interrogé par le quotidien Le Monde, Lucie Gras, déléguée générale de la Chambre française de l'économie sociale et solidair (ESS France), a déclaré comprendre cette décision dans le contexte actuel mais la regretter. "La liste des bénéficiaires potentiels de dons sera quand même mise en ligne par le Conseil national des chambres régionales de l’ESS comme prévu pour le 1er juin, jour de solidarité", a-t-elle cependant précisé.

Pour mémoire, c'est la loi "Sapin II" promulguée en décembre 2016 qui a donné aux épargnants la possibilité de faire un don via l'ancien LDD (devenu dès lors LDDS). Cependant, il aura fallu attendre trois années supplémentaires pour qu'un texte d'application voit le jour en précisant les modalités de ces dons tout en repoussant de 6 mois l'entrée en vigueur de la mesure au 1er juin 2020. Les acteurs du monde solidaires devront finalement patienter quatre mois de plus mais le bout du tunnel semble enfin se dessiner.

Actuellement 24 millions de Français détiennent un LDDS.