Allègement des donations : des précisions dans les « jours à venir »

Bruno Le Maire a donné quelques pistes sur le dispositif qui devrait être annoncé très prochainement.
Bruno Le Maire aux micros de France Info ce matin. Source : France Info

Ce lundi 29 mars, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a glissé au micro de France Info quelques précisions sur l'idée d'un allègement fiscal sur les donations qui fait beaucoup parler.

Le Ministre a indiqué que cette proposition, défendue notamment par le député Dino Cineri, serait « arbitrée dans les jours qui viennent ». S’il se dit « favorable » à cette idée, les premières pistes qu’il a évoquées ce matin ne semblent pourtant par révolutionnaires. Le plafond de donation serait réduit de « quelques milliers d'euros, pas plus », a-t-il assuré. Une façon de déminer le terrain et d’observer les réactions sur ce sujet très sensible politiquement. « Il ne s'agit pas de faire sauter les plafonds et de faire une politique qui bénéficierait uniquement aux catégories les plus aisées, s’est-il défendu. C'est une politique de justice pour les classes moyennes, pour la solidarité entre les générations. » 

Il a rappelé que l’objectif est bien d’aider les grands-parents à soutenir financièrement leurs petits-enfants. « Les jeunes sont probablement ceux qui ont le plus souffert de cette crise économique et sanitaire », a-t-il indiqué.

Bruno Le Maire a aussi profité de son interview pour écarter à nouveau l’idée d’une taxe sur la sur-épargne des Français. Il a qualifié cette idée de « profondément injuste » et jugé qu’elle entraverait la relance économique. Pour autant, il a souligné l’enjeu de mobiliser ces quelques 200 milliards d’euros d’épargne, qui représentent près « du double du plan de Relance ».