« Administrateurs : attention à la déclaration de vos jetons de présence ! »

La réforme de la taxation de l’épargne, applicable aux dividendes et aux intérêts payés depuis le 1er janvier 2013, concerne également les bénéficiaires de jetons de présence.
Pierre Carcelero & Florent Ruault, avocats, Cabinet CMS Bureau Francis Lefebvre

Pierre Carcelero et Florent Ruault, avocats, CMS Bureau Francis Lefebvre, ont consacré un article sur ce sujet dans le Feuillet rapide n° 20/2014 du 11 avril 2014. Ils rappellent qu’une déclaration de revenus mal remplie conduit souvent à une surimposition et s’adressent plus particulièrement aux bénéficiaires de jetons de présence, précisant que les nouvelles modalités de déclaration requièrent une attention particulière cette année.

En pratique, deux types de jetons sont à distinguer.