Assurance vie

Un arsenal juridique pour affronter les taux bas

Par Sofia Idorane, juriste et Faustin Moinet, actuaire chez Galéa et associés
La politique monétaire qui vise à stimuler l’économie pèse de plus en plus sur la viabilité financière des organismes assureurs, et plus particulièrement sur ceux du secteur de l’assurance vie
Les récents textes publiés en cette fin d’année offrent aux opérateurs de ce secteur des perspectives d’atténuation des effets du contexte de taux bas
Sofia Idorane, juriste et Faustin Moinet, actuaire chez Galéa et associés

Christine Lagarde a déclaré le 30 octobre dernier à propos de la politique monétaire de baisse durable des taux d’intérêt menée par la Banque Centrale Européenne : « On sera plus content d’avoir un emploi plutôt que d’avoir une épargne protégée ». Et pour cause, cette politique monétaire qui vise à stimuler l’économie perdure et pèse de plus en plus sur la viabilité financière des organismes assureurs, et plus particulièrement sur ceux du secteur de l’assurance vie.