Les assureurs se sont largement désinvestis des pays périphériques au profit de la France

L’Italie est le pays sur lequel les organismes d’assurance restent le plus engagés avec 30 milliards d’euros à fin décembre 2013

C’est l’une des conclusions tirée des derniers travaux de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Il est ainsi mentionné que "les engagements souverains sur les pays périphériques, diminuent au second semestre 2013 (- 9 %) compensant le regain d’intérêt enregistré en début d’année. Au total, sur l’année 2013, les expositions sur les pays périphériques reculent peu (- 1 %) et représentent, à fin décembre 2013, 52 milliards d’euros d’encours, en valeur nette comptable, soit 4,2 % de l’ensemble des placements des assureurs (contre 6,5 % fin décembre 2011).