L'Afer se réjouit du plan de relance de l'investissement

L'Association française d'épargne et de retraite (AFER) salue le plan d'investissement annoncé mercredi 8 avril par le Premier ministre Manuel Valls. "Ces annonces vont dans le bon sens car l’investissement des entreprises, cotées on non, est un levier de croissance fondamental pour notre économie", a réagi le président de l'Afer, Gérard Bekerman dans un communiqué. L'association souligne par ailleurs l'importance de "préserver le statut fiscal et social de l'assurance vie", après la promesse de Manuel Valls d'encourager les contrats d'assurance-vie Euro-Croissance.

 

"L’Afer entend affirmer en 2015 sa responsabilité d’association citoyenne en incitant les épargnants français à financer les entreprises", poursuit Gérard Bekerman. Il indique que l'Afer a distribué une enveloppe de 200 millions d'euros de son fonds garanti en euros à la société Ardian, spécialisé dans les entreprises non-cotées. "Elle sera investie dans les PME", confirme-t-il.

 

Le Premier ministre a indiqué mercredi 8 avril que les fonds de développement de la Banque publique d'investissement seraient augmentés de 2 milliards d'euros pour atteindre 8 milliards. L'objectif étant d'aider davantage les PME ainsi que les entreprises de taille intermédiaire qui ont du mal à investir. Avec 720.000 adhérents qui représentent un niveau d'épargne de 48 milliards d'euros, l'Afer est l'un des premiers groupes d'épargnants en Europe.