La collecte nette sur les contrats de capitalisation a dépassé 2 milliards en 2013

A fin 2013, les contrats de capitalisation représentaient 4 % des provisions mathématiques des contrats d'assurance en cas de vie et de capitalisation à adhésion individuelle, indiquent les assureurs.

Sur l’exercice, les contrats de capitalisation ont collecté 6,6 milliards d'euros en 2013, soit une hausse de 7 %, après une baisse de 6 % en 2012.

En 2013, 22 % des cotisations versées ont été investies sur des supports unités de compte, soit un montant d'environ 1,5 milliard d'euros.

Les 33 000 nouveaux contrats de capitalisation souscrits en 2013 n’ont pas compensé le nombre de contrats sortis (153 000). Ainsi, comme l’année précédente, l’année 2013 est marquée par une baisse du nombre de contrats en cours (1,5 million contre 1,6 million fin 2012).

les prestations versées au titre des contrats de capitalisation sont en très forte baisse en 2013 (‐ 48 %), après deux années de prestations à un niveau élevé (autour de de 9 milliards d’euros en 2012 et 2011).

La collecte nette s’est ainsi élevée à plus de 2 milliards d’euros.

Enfin, le montant des provisions mathématiques des contrats de capitalisation s’établit à 51,0 milliards d'euros au 31 décembre 2013, soit un montant en hausse de 8 % par rapport à fin 2012.

A fin décembre 2013, l’encours moyen par contrat (provisions mathématiques / nombre de contrats en cours) est de 33 700 euros, contre 28 900 euros fin 2012 (soit une augmentation de 16 %).

Le groupe Generali détenait 17,1 % du marché (encours), suivi d’Axa (16,5 %), de BNP Paribas (12,1 %), d’AG2R-La Mondiale (8,3 %), de Predica (6,7 %) et de CNP Assurances (5,2 %).